dimanche 16 décembre 2012

La disparition d'Anastacia Cayne - Grégory Galloway

Ce que j'ai aimé dans ce livre, c'est déjà que pour une fois, c'est un héros masculin qui raconte son histoire. Peut-être que c'est du fait que l'auteur est un homme mais j'ai beaucoup apprécié.

Ensuite, la plume de l'auteur est vraiment très agréable, c'est "juste" dans les émotions et à aucun moment je n'ai trouvé que c'était surjoué. Au contraire, l'auteur nous emmene vraiment avec lui, on assiste à la rencontre, à l'histoire d'amour en elle-même, puis à la disparition et à tout ce qui s'ensuit. C'est vraiment très bien écrit.
J'ai aimé aussi également le coté irrationnel qui se dégage de l'après disparition et qu'on peut tous ressentir quand on est confronté a une décision dont on est pas l'auteur. Je suis en plein dedans, c'est ptete aussi pour ça que ça m'a touchée autant...

Le narrateur, dont j'ai oublié le prénom, est un adolescent. Ce que j'ai aimé dans son personnage, c'est qu'il raconte tout sans fausse pudeur. Il trouve que ses parents craignent, n'a pas été toujours réglo en amour comme en amitié et pourtant, il ne s'en cache pas et ne se cherche pas d'excuse. Il est comme ça, c'est tout. Un personnage très honnête.

Je dirais pas que j'ai eu du mal avec Anastasia mais, j'ai trouvé que par certains cotés, elle n'était pas très gentille avec lui, elle ne cesse de l'asticoter et a quand même quelques zones d'ombres. Sa relation avec Bryce, notamment...  Elle est aussi mystérieuse que le narrateur est honnête.

Malgré tout, sans être restée sur ma faim, j'avoue que j'aurais voulu en savoir plus... Avoir certaines réponses, que l'auteur laisse en suspens...

Bref, j'ai quand même passé un très bon moment de lecture, et c'est un livre que je recommande.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire